SAINT FREDEGAND

 abbé-fondateur de Deurne


Saint Frédegand, ou Frégaud ou Frédégaud, irlandais d’origine accompagna saint Foillan sur le continent.

Il fut moine et abbé du monastère de Deurne près d’Anvers et  collaborateur de saint Willibrord. Saint Frédegand meurt vers 740. 

Lorsque les normands ravagèrent Anvers et ses environs en 836, ils détruisirent le monastère ; mais le corps du saint qui y avait reposé jusqu’alors en fut tiré avant l’arrivée des barbares et transporté à Moustier–sur-Sambre près de Namur.

Au XVIe siècle, les reliques du saint  furent cachées dans une forêt pendant une guerre contre les Français.  Des soldats les trouvèrent et les mirent au feu. Les habitants recueillirent les restes et les remirent dans l'église de Moustier-sur-Sambre.  D'abord placées dans une vieille châsse en bois, les reliques furent authentifiées puis déposées dans une nouvelle châsse en cuivre avec des panneaux en verre.  On peut y voir quelques os.   

Saint Frédégand est patron de Deurne et d'Anvers. On le dit un protecteur spécial de la peste et des fièvres ardentes. Aujourd'hui, il est surtout invoqué pour la guérison des enfants atteints de la maladie du carreau (maladie abdominale infantile), à l'aide de l'eau de la source qui se trouve à Moustier-sur-Sambre et qui porte le nom de Saint-Frédégand. En ce lieu, chaque année, il y a une procession avec sa châsse.