DEFUNTS004

1. Sens signification de la journée du 2 novembre

La signification de la journée du 2 novembre, le jour des morts, est à la fois une journée de commémoraison des défunts et une journée d'intercession   On pense à tous ceux qui nous ont quittés et qu'on n'oublie pas. C'est une occasion toute spéciale pour les familles de rendre hommage à tous ceux qui nous ont précédés dans cette vie. Le 2 novembre est une journée du souvenir.

C'est aussi une journée de prière pour les morts. On prie pour eux, car ils ont besoin d'une purification pour être pleinement avec Dieu. Notre prière peut les aider dans leur épreuve de purification, en vertu de ce qu'on appelle "la communion des saints". La communion des saints, c'est la communion de vie qui existe entre nous et ceux qui nous ont précédés. Il y a, dans le Christ une solidarité. - Pour les protestants, c'est une journée du souvenir et non une journée de prière.

2. Origine et histoire de la Journée de la commémoration des défunts

Pour que la Toussaint, le 1er novembre, instituée en France en 835, garde son caractère propre et qu'elle ne soit pas une journée des morts,  Odilon abbé de Cluny, vers l'an 1000,  impose à tous ses monastères la commémoration des défunts par une messe solennelle le 2 novembre. Cette journée n'est pas appelée Journée de prière pour les défunts, mais "commémoraison" des décédés. A cette époque ou la doctrine du purgatoire n'est pas encore élaborée comme à la fin XIIème siècle, il s'agit plus de faire mémoire des défunts que de prier pour eux.

Au XVème siècle, les dominicains inaugurèrent en Espagne l'usage de célébrer trois messes en ce jour des morts. Le pape Benoît XV (+1922) a étendu à toute l'Église la possibilité de célébrer trois messes le 2 novembre en demandant de faire des prières pour les décédés de la guerre.

 

3. La messe du jour des morts

 

Le jour liturgique de prière pour les défunts n'est pas la fête de la Toussaint, mais le lendemain le 2 novembre. Les lectures pour cette messe peuvent être choisies librement dans le Lectionnaire. Il y a de nombreuses lectures possibles pour la messe du jour des morts.

 

Les personnes ayant connu un deuil pendant l'année sont invitées particulièrement à participer à cette célébration de prière pour les morts. Beaucoup de paroisses envoient une lettre personnelle d'invitation aux familles qui ont participé aux obsèques d'un des leurs au cours de l'année. Au moment de la prière universelle, on nomme les décédés de l'année et en particulier ceux dont les obsèques ont eu lieu à la paroisse. Chaque famille peut apporter un cierge qu'elle allume au cierge pascal. C'est un geste symbolique : il exprime la foi en la résurrection par la participation à la résurrection du Christ. On peut aussi écrire le nom de quelqu'un sur un papier pour le confier à la prière de la communauté. Les papiers sont rassemblés et posés sur l'autel au moment de l'offertoire. La messe des morts est une prière pour les défunts.

Le 2 novembre je célébrerais la messe à 18h pour les défunts vous pouvez me transmettre les noms des défunts(à me transmettre par mail: fcgstherese@numericable.fr ) que par un geste symbolique j'inscrirais le nom sur un papier  Les papiers seront rassemblés dans une corbeille et posés sur l'autel au moment de l'offertoire. La messe des morts est une prière pour les défunts ; ceux qui le désir peuvent venir participer à cette messe.

 

. Visite au cimetière le 2 novembre

 

DEFUNTS003

 

 

C'est rare que l'on fasse une visite au cimetière le 2 novembre qui est pourtant le jour des morts. En effet ce n'est pas un jour férié en Europe. Cependant quand le 2 novembre tombe un samedi ou un dimanche, on en profite pour faire une visite au cimetière  et dire une prière pour les décédés de sa famille. On fait habituellement la visite au cimetière le premier novembre à la fête de la Toussaint qui est souvent vécue comme le jour des morts plus que comme la fête des saints.

prière pour les défunts au cimetière :

 

Voici une autre prière pour les défunts.   On pourra dire : Rappelons-nous la parole de Jésus à la sœur de son ami Lazare qui venait de mourir. "Je suis la Résurrection et la Vie: celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra." (Jean 11, 32-45)

 

 Confions au Seigneur celui qui nous quitte:

 

R- Donne-lui, Seigneur, le repos éternel.

 

 Seigneur Jésus, toi qui as pleuré ton ami Lazare au tombeau, essuie nos larmes, nous t'en prions.

 

R- Donne-lui, Seigneur, le repos éternel.

 

 Toi qui as fait revivre les décédés, accorde la vie éternelle à notre frère (sœur), nous t'en prions.

 

R- Donne-lui, Seigneur, le repos éternel.

 

 Tu as sanctifié N. dans l'eau du baptême, donne-lui en plénitude la vie des enfants de Dieu, nous t’en prions

 

R- Donne-lui, Seigneur, le repos éternel.

 

 On peut conclure par le « Notre Père » ou par la prière suivante :

 

 Prions:   Seigneur Jésus, avant de ressusciter, tu as reposé trois jours en terre. Et depuis ces jours-là, la tombe des hommes est devenue pour les croyants signe d’espérance en la résurrection. Au moment d’ensevelir notre frère, (sœur) nous te prions, toi qui es la Résurrection et la Vie: donne à N. de reposer en paix dans ce tombeau jusqu’au jour où tu le (la) réveilleras, pour qu’il Celle) voie de ses yeux la lumière sans déclin pour les siècles des siècles. Amen