1ère lecture : « Ayant réuni l’Église, ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux » (Ac 14, 21b-27)

Psaume : Ps 144 (145), 8-9, 10-11, 12-13ab

2ème lecture : « Il essuiera toute larme de leurs yeux » (Ap 21, 1-5a)

Evangile : « Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres » (Jn 13, 31-33a.34-35)

AMOUR001

Jésus met la barre très haut : « Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres. »

Qui parmi nous peut dire qu’il aime ses frères comme Jésus nous a aimés ? Aimer comme Dieu nous aime, c’est aimer jusqu’à donner sa vie. Quelle exigence ! Et pourtant, Aimer, c’est tellement naturel ; ça ne semble pas nécessiter d’effort. Aimer ses proches, aimer son conjoint, ses enfants, quoi de plus banal. Quoique… nous avons tous, dans nos familles, dans nos relations amicales ou professionnelles, des exemples de situations qui sont difficiles, douloureuses parfois, parce qu’il y manque l’amour.

Nous qui sommes appelés chrétiens, disciples du Christ, baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, ne sommes pas simplement des amis de Jésus . Être chrétiens ne se résume pas un des rituels religieux . Être chrétiens c'est être ttémoins et missionnaires au quotidien, témoins de l' Amour de Dieu pour tous les hommes à l'exemple de Jésus . Aimer nos proches , ceux qui nous ressemblent c'est facile . Mais Dieu nous demande bien plus : Aimer comme Jésus nous aime c'est aimer.ceux qui sont plus riches et ceux qui sont plus pauvres que nous ; malades ou en bonne santé ; ceux qui nous sont sympathiques et ceux avec qui le contact est plus difficile. Pas seulement « amis de Jésus », mais « amis de tous » par conséquent. Et la qualité de cette amitié, de cette charité fraternelle, de cet amour pour chacun sera témoignage de notre appartenance au christ.

Qu’il est difficile d’être chrétien ! Qu’il est difficile d’aimer ! Comment faire ? Comment être à la hauteur d’une telle mission ? Comment ne pas baisser les bras devant l’ampleur des choses à changer en nous-mêmes, avant de vouloir changer le monde ?

Ne nous décourageons pas laissons Jésus agir en nous, laissons le entrer dans notre demeure. Jésus ne se contente pas de nous envoyer « comme des agneaux au milieu des loups » : il nous accompagne lui-même ! Il nous a donné l’Esprit Saint au jour de notre baptême, Esprit de force et de vérité ; il se donne à nous en nourriture à chaque messe, dans sa parole, dans son corps et dans son sang ; il nous rejoint dans chaque sacrement que nous recevons régulièrement : sacrement du pardon, eucharistie .

Avec l’aide de l’Esprit Saint qui habite en nous, vraiment, qu’il est formidable de suivre Jésus !  Qu’il est formidable d’aimer ! Quel bonheur d'aimer Jésus et nos frères .  Amen

Père Joel Laurent Vanborre